COMBATTANT


COMBATTANT
n. m.

Homme de guerre marchant en campagne sous les ordres d’un chef. Une armée de trente mille combattants.

Il se dit aussi de Ceux qui, dans une armée, prennent part aux combats, par opposition à ceux qui n’y prennent pas part, tels que les employés de l’administration, les chirurgiens, etc. Cette armée, forte de trente mille hommes, ne comptait pas vingt mille combattants.

Fig. et fam., Le combat finit faute de combattants, se dit quand tout le monde se retire d’une discussion, d’une partie de jeu, d’un bal, etc.

L'Academie francaise. 1935.